SCPI : Les performances du premier trimestre 2021

07/07/2021
Thumbnail [16x6]

L’ASPIM et l’IEIF publient les statistiques du marché des parts de SCPI et OPCI grand public au premier trimestre 2021.

Les SCPI et OPCI grand public ont collecté 1,8 milliard €, volume en hausse de 6 % par rapport au dernier trimestre 2020 confirmant ainsi l’amélioration déjà observée lors des deux derniers trimestres de 2020.

SCPI

Les SCPI ont collecté 1,68 milliard € au premier trimestre 2021, un montant en hausse de 6,1 % par rapport au dernier trimestre 2020. L’amélioration progressive des souscriptions se confirme après les hausses déjà observées aux troisième et quatrième trimestres 2020 (respectivement + 17 % et + 54 %). Sur un an, la collecte du premier trimestre 2021 reste inférieure de 35 % à celle du premier trimestre 2020, impacté par la crise sanitaire à partir de la fin du mois de mars. Au premier trimestre 2020, ce sont toujours les SCPI « Bureaux » qui collectent le plus (639 millions €), devançant les SCPI « Spécialisées » (491 millions €) particulièrement portées par la thématique de la santé, les SCPI « Diversifiées » (448 millions €), les SCPI « Résidentiel » (63 millions €) et enfin les SCPI « Commerces » (35 millions €).

Côté investissements, les SCPI ont réalisé pour 1,5 milliard € d’acquisitions au premier trimestre 2021 contre 2,45 milliards € au dernier trimestre 2020. Les bureaux représentent toujours la majorité des acquisitions en valeur (80 %), devant la santé et l’éducation (9 % pour les Ehpad, centres de santé, crèches et écoles), les commerces (7 %), la logistique et locaux d’activité (2 %), le résidentiel (2 % pour le logement et les résidences de services gérées).

D’un point de vue géographique, les acquisitions se sont recentrées sur l’Ile-de-France (61 %, dont 6 % à Paris) au détriment de l’étranger (21 %, dont 7% en Allemagne, 4 % en Europe de l’Est et 3,5 % au Royaume-Uni). Le reste des investissements a été réalisé en régions (18 %).

Les SCPI ont également arbitré des actifs pour 180 millions € au premier trimestre 2021, contre 431 millions € lors du premier dernier trimestre 2021. Les bureaux en Ile-de-France ont été la principale typologie cédée (55 %), devant les commerces en régions (17 %) et les bureaux en régions (12 %). L’indice EDHEC IEIF Immobilier d’Entreprise France, signale une baisse de 0,18% des prix de parts au premier trimestre 2021.

L’ASPIM constate une baisse moyenne de 2% des prix de confrontation des SCPI à capital fixe sur le marché secondaire depuis le début de l’année. Sur la même période, l’ASPIM constate une stabilité des prix de souscriptions des SCPI à capital variable, majoritaires sur le marché. La grande hétérogénéité dans les niveaux d’acomptes versés au premier trimestre 2020 ne permet pas de comparer l’évolution du taux de distribution d’une année sur l’autre. Si l’ASPIM anticipe une stabilité des niveaux de distribution en 2021, les perspectives de performances restent sujettes à l’évolution de la situation sanitaire et à la reprise de l’activité des locataires après la levée des différentes restrictions en Europe.

OPCI grand Public

Au premier trimestre, les OPCI grand public ont collecté 109,6 millions € affichant une hausse de 3,8% par rapport au dernier trimestre 2020 (105,6 millions €). Deux nouveaux OPCI ont été lancés sur le marché pour une collecte nette avoisinant les 49 millions € au premier trimestre.

Hors nouveaux véhicules, la collecte des OPCI reste positive. Cependant, trois OPCI sur vingt-deux ont affiché des décollectes au premier trimestre, sans que cela ne leur cause de difficulté particulière en termes de liquidité.

Après avoir réalisé l’an dernier le deuxième meilleur trimestre depuis leur création (1,28 milliard €), les OPCI ont vu leur collecte nette progressivement chuter à des niveaux qui n’avaient plus été observés depuis 2013. La croissance des souscriptions semble toujours pâtir de la performance négative affichée l’an dernier (- 1,5 %).

La remontée progressive des valeurs liquidatives pourrait redynamiser la collecte dans les mois à venir. Selon l’indice IEIF OPCI Grand Public, la performance globale depuis le 1er janvier 2021 s’établit à + 0,25 %. Pour rappel, la performance de l’indice au quatrième trimestre 2020 était également positive à + 1,0 %.