La Finance verte change de Label

Posté le : 17/06/2019

La France compte deux labels publics : le label ISR porté par le Ministère des Finances et le label Greenfin porté par le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire. Les autres labels de finance durable émanent d’organisations de place ou d’organisations spécialistes de la labellisation environnementale. Au printemps 2019, plus de 400 fonds ont bénéficié d’un des labels de finance durable dont la moitié sont des fonds labellisés ISR.
Dans un contexte réglementaire limité aux seules obligations de reporting, les labels apportent des repères et des garanties de qualité autant pour les praticiens de l’investissement responsable en Europe que pour les investisseurs. En France, la loi Pacte prévoit de diffuser, dès 2020, au moins un fonds labellisé ISR ou Greenfin dans l’offre d’assurance vie. Or, si la labellisation des fonds offre des garanties sur les qualités des processus audités par un tiers externe, elle n’est pas forcément associée à un marketing en lien avec les promesses du fond. Un quart des fonds labellisés sur des critères ESG ne se réclament pas de la finance durable et une trentaine sont des fonds thématiques environnementaux.

Depuis 2016, année de création du label français désormais appelé Greenfin, Novethic a certifié deux tiers des 30 fonds ayant obtenu le label pour un montant de 4 milliards d’euros d’encours cibles après collecte. L’analyse du contexte européen conduit Novethic à se féliciter du repositionnement marketing du label Greenfin qui bénéficie d’atouts majeurs en conjuguant : investissement dans des activités au bénéfice environnemental désignées par une taxonomie et exclusion des énergies fossiles et nucléaire ainsi que des entreprises controversées.