En 2016, le chômage a reculé de 0,3 point

Posté le : 22/05/2017

Parmi elles, 26,2 millions ont un emploi. Les trois quarts de ces actifs occupés travaillent dans le secteur tertiaire et près de neuf sur dix sont salariés. Les emplois à durée indéterminée restent prédominants chez les salariés (85,3 %). Ils sont minoritaires (44,0 %) chez les 15–24 ans, entrés plus récemment sur le marché du travail et moins diplômés que l’ensemble de leur génération, les plus diplômés étant encore en études. Le sous-emploi, massivement féminin et affectant particulièrement les employés non qualifiés, concerne 6,5 % des actifs occupés. 3,0 millions d’actifs sont au chômage, soit 79 000 de moins qu’en 2015 ; le nombre de personnes dans le « halo » autour du chômage progresse dans le même temps de 44 000. Le taux de chômage s’élève à 10,1 % en 2016 en France, en recul de 0,3 point sur un an. Depuis 2013, le taux de chômage est plus élevé chez les hommes que chez les femmes. Plus fréquent chez les jeunes actifs, le chômage est plus durable chez leurs aînés : six chômeurs de 50 ans ou plus sur dix sont au chômage depuis au moins un an. Parmi l’ensemble des chômeurs à une date donnée, 20,3 % occupent un emploi le trimestre suivant. Par rapport aux plus âgés, les jeunes perdent plus souvent leur emploi d’un trimestre à l’autre, mais quand ils sont chômeurs, ils accèdent plus fréquemment à l’emploi.