Moins d’un copropriétaire sur deux satisfait de son syndic

Posté le : 16/01/2017

En 2014, le taux de satisfaction vis-à-vis des syndics était de 39 % alors qu’il était de 49 % en 2012, année de la 1ère édition du baromètre, soit une perte de confiance notable envers les syndics. Cette année, les copropriétaires semblent davantage satisfaits de leur gestionnaire, puisque le taux de satisfaction remonte à 47 %. Un résultat meilleur qu’en 2014, mais qui demeure insuffisant puisque moins d’un copropriétaire sur deux est satisfait de son syndic. A noter, deux constantes dans toutes les éditions du baromètre : d’une part, l’appréciation des conseillers syndicaux (60 %) est toujours meilleure que celle des « simples » copropriétaires (39 %), d’autre part, les cabinets dits « indépendants » sont toujours plus appréciés que les grands groupes (respectivement 50 % et 43 %). Ce qui démontre des problèmes de communication des syndics et des pratiques de gestion ou managériales à revoir ou à améliorer. Or, le relationnel constitue l’un des points les plus importants pour les copropriétaires. Lorsque l’on demande à un copropriétaire quelle devrait être la qualité principale d’un syndic (en dehors de la compétence), la rigueur et la réactivité viennent en tête, avec 28 % des réponses. Le relationnel arrive après (22 %). 53 % des copropriétaires envisagent de recourir à la convocation électronique de l’assemblée générale ou l’ont déjà fait. Sans surprise, les personnes âgées sont davantage réticentes. Concernant l’Extranet, 1 copropriété sur 3 n’en dispose pas en raison d’un défaut d’inscription, par le syndic, de la résolution y afférent en assemblée générale. Or, ce point devait être porté à l’ordre du jour avant le 1er janvier 2015. Enfin, 30% des copropriétaires sont séduit par le « syndic en ligne », destiné aux petites copropriétés.