Hausse des prix à la rentrée

Posté le : 10/10/2016

Cette hausse de l'inflation résulterait de l'accélération des prix des services et de la baisse plus modérée des prix de l'énergie. En sens inverse, le ralentissement des prix alimentaires et la baisse des prix des produits manufacturés, un peu plus forte qu'en août 2016, limiteraient le regain d'inflation.

Sur un mois, l'indice des prix à la consommation diminuerait de 0,2 % en septembre 2016. La baisse serait moins forte qu'en septembre 2015 (-0,4 %). Cette moindre baisse proviendrait d'un repli moins prononcé que l'année dernière des prix des services liés au tourisme après les vacances d'été. Un rebond des prix des produits pétroliers après deux mois de baisse atténuerait également le repli général. En revanche, les prix des produits manufacturés augmenteraient légèrement moins vite qu'en septembre 2015. En outre, les prix des produits alimentaires reculeraient.

Sur un an, l'indice des prix à la consommation harmonisé accélérerait légèrement, à +0,5 % en septembre 2016, après +0,4 % le mois précédent. Il baisserait de 0,2 % sur un mois.