Taxes foncières : des hausses raisonnables

Posté le : 12/09/2016

Les bases de calcul des taxes d'habitation et foncière ont néanmoins été, dans la grande majorité, relevées de 1 %. Au bout du compte, les taxes d'habitation augmentent de 1 % en moyenne (entre + 3 et + 82 €) et les taxes foncières, de 2,4 % (entre + 6 et + 147 €). La hausse des impôts locaux est significative à Nantes (+ 6,5 % pour la taxe d'habitation et + 14,5 % pour la taxe foncière), Saint-Denis (respectivement + 6,7 % et + 10,9 %) et à Saint-Paul à La Réunion (+ 7,5 % et + 6,8 %). A l'inverse, la ville de Caen fait preuve d'une grande modération : + 0,3 %, tant pour la taxe d'habitation que la taxe foncière.