Un site pour choisir une résidence autonomie

Posté le : 09/05/2016

L’annuaire du portail www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr référence toutes les résidences autonomie, anciennement appelées logements-foyers, au côté des autres structures d’information, d’accueil et d’hébergement dédiées aux personnes âgées.
Grâce à la géolocalisation, il est possible de rechercher une résidence autonomie dans l’annuaire du portail à partir d’une commune ou d’un code postal dans le rayon kilométrique de son choix. L’annuaire contient également des informations sur les caractéristiques des résidences autonomie : nombre et types d’appartements proposés, aides financières acceptées…
Les résidences autonomie sont conçues pour accueillir des personnes âgées autonomes qui ne peuvent plus ou n’ont plus l’envie de vivre chez elles (à cause d’une baisse de revenus, de difficultés d’accès aux commerces, d’un sentiment d’isolement…).
Les personnes âgées vivent dans les résidences autonomie de manière indépendante en bénéficiant d’un environnement plus sécurisé et de services collectifs (restauration, ménage, animations…).
Les résidences autonomie sont souvent construites à proximité des commerces, des transports et des services, ce qui permet aux résidents d’en profiter.
Elles sont majoritairement gérées par des structures publiques ou à but non lucratif. Le coût du logement y est modéré.
Les résidences-autonomie ne sont pas, en principe, destinées à recevoir des personnes qui ont besoin de soins médicaux importants ou d’une assistance importante dans les actes de la vie quotidienne.
Les résidences autonomie sont des établissements médico-sociaux. Le conseil départemental délivre l’autorisation de fonctionnement aux résidences-autonomie et vérifie la qualité des prestations par des évaluations régulières qui doivent être réalisées par les établissements. Par ailleurs, les résidences autonomie ont une vocation sociale.
Les résidences services ne sont pas des établissements médico-sociaux. Elles sont gérées par des structures privées commerciales ou associatives. Les personnes âgées qui y vivent peuvent être propriétaires ou locataires.